top of page

Périr par l'épée

Dernière mise à jour : 28 avr.

Car "tous ceux qui prendront l'épée périront par l'épée", c'est ce que l'on peut lire dans la bible chrétienne (Matthieu 26, 51-52), et ce message universellement connu depuis des centaines d'années résonnerait comme la conclusion la plus juste face au nouveau conflit israélo palestinien actuel.

Certains en méditant sur cette parabole trouveront de quoi justifier que le gouvernement israélien ferait donc la volonté de Dieu en faisant périr les "terroristes" ou "combattants du Hamas (tout dépend de votre choix de propagande politico-médiatique).


D'autres, trouveront que l'utilisation de l'épée pour répondre à l'épée ne se décrète pas par la volonté des hommes quelqu'ils soient.


Voilà, un angle qui n'intéresse que peu de commentateurs.

Et ici aussi, voilà des questions qui ne sont pas intéressantes dans le torrent de propagande qui se déverse sur tous les canaux de communication mondiaux.


L'épée de l'extrême-droite israélienne.


Quel est donc ce gouvernement israélien qui depuis des années a clairement selon l'ONU (composé de 194 pays) mis en place un apartheid, un blocus, une colonisation foncière?

C'est un gouvernement qui se qualifie et qui est qualifié d'extrême droite. Et quelles sont les racines de l'extrême droite moderne?


Elles sont résumées par les spécialistes et par l'ONU aussi en ces termes : nationalisme, racisme, xénophobie, opposition à la démocratie, revendication d'un État fort.


Cette extrême droite est un ensemble de courants politiques tout à fait reconnus et faisant partie des systèmes politiques des pays qui se sont autoproclamés comme démocraties.

Elle est portée par des partis politiques reconnus dans le droit de ces pays dit démocratiques.

Même si dans certains d'entre eux, comme en France, l'extrême droite ne doit absolument pas gouverner car elle est considérée comme un danger pour la république.

Cette extrême droite en Israël partage dans ces fondements quasiment la même idéologie que l'extrême droite française.


Ce qui introduit une nouvelle question : pourquoi le gouvernement français qui combat l'idéologie d'extrême droite aussi farouchement en France soutient il aussi fermement l'extrême droite israélienne.


Les raisons d'agir de ce gouvernement israélien depuis des années sont connues et assumées, pourtant, la France, pays des Lumières et de la démocratie soutient la politique israélienne et le projet politique de l'extrême droite israélienne.

En Israël, l'extrême droite n'est pas plus majoritaire qu'en France, mais la grande différence c'est qu'elle gouverne son pays.


L'épée palestinienne contre l'épée de l'ordre mondial.


Ce conflit israélo palestinien nous est rendu complexe non pas à cause de son origine historique mais à cause de toutes ses amplifications d'ordre religieuses et idéologiques.

Ce qui résume le lien entre juifs et palestiniens est reconnu par les deux parties.

Au commencement, ni l'un ni l'autre sont bien des peuples qui se reconnaissent comme frères sinon comme cousins. En résumé, juifs et palestiniens auraient la même descendance.

Les palestiniens et juifs ont tous les deux occupés les mêmes territoires mais pas tous les territoires en même temps.


On serait face à une histoire pas si différentes d'autres histoires d'autres peuples du monde.

La différence viendrait du fait que les juifs en particulier auraient donc décrétés que tous les territoires où leurs ancêtres ont historiquement vécus ne pouvaient être que les leurs.

Et, à partir de ce postulat, les palestiniens ont fait de même.


Des guerres pour posséder la terre, ça semble toujours être la sempiternelle cause de toutes les guerres de ce monde.

Mais, cette guerre là est décidément bien différentes et les pays occidentaux en sont aussi de leur responsabilité.

Empressés de réparer leur erreur d'avoir soutirer, soutenu et laisser faire la montée monstrueuse du nazisme, ces pays qui dominent le monde ont accéder à cette requête de donner la Palestine à Israël (en grande partie).

Les Palestiniens jouissant depuis cette époque récente d'un statut victimaire, celui des spoliés et des oubliés, auraient ainsi trouvé une justification à utiliser eux aussi l'épée au nom de l'équité et de la justice.


L'épée du génocide.


La dernière question que l'on pourrait se poser est celle du droit du plus fort à massacrer le plus faible.


Peut-être que c'est ici que l'injonction divine prend tout son sens.

Car Dieu peut faire tout ce qu'il veut alors quand il avertit que celui qui utilise l'épée périra par l'épée, il aurait tout dit finalement.

Tous ceux qui font l'apologie de la violence et la vengeance sont donc avertit.

Si vous ne périssez pas demain de ce crime vous périrez de toute façon comme ceux qui ont su farouchement faire la propagande du nationalisme allemand ou italien il y a 70 ans.


Tout ne peut-être soutenu, tout comme, tout n'est pas soutenable.


À tous ceux qui en appelle à la vengeance, à la guerre justifiée par cette vengeance, à la mort, au déni d'humanité (car il n'y pas de sous hommes sur cette terre), à tous ceux là, je me permets de dire que vous êtes responsables chacun à votre niveau d'avoir fait le choix de ne parler de la Paix.

Aucunes propagandes, aucunes manipulations des masses, aucunes publicités ni de promotion de la Paix.

Vous faites le choix de la guerre parce que vous partagez le même instinct animal de ceux qui quelques décennies avant ont massacré la vie au nom de leur bestialité.


J'ose le dire s'il y a un combat de la lumière contre les ténèbres, les ténèbres sont tous ceux qui veulent et poussent à la guerre : c'est le camp de la bestialité.

La lumière c'est l'œuvre de la paix : c'est le camp de l'humanité.




168 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page