Rechercher

Continuité ou changement

Nous y sommes à ce changement politique qui n’est pas automatiquement un changement social ou culturel. Le changement qui intervient par les urnes n’est d’ailleurs toujours qu’un changement politique et la politique n’est que la façon dont la vie en commun est agencée au travers de notre temps. En ce sens, il est possible de dire qu’il s’agit d’une continuité. La poursuite d’une évolution que l’on voudrait tous aller dans le bon sens. Ceux qui nous gouvernent et le font pour notre bien sont ainsi les garants de cette continuité qui nous apporte de la stabilité et de la sécurité. Car la plupart d’entre nous ne militons pas pour les grands bouleversements ou les révolutions violentes. Nous dirons alors que c’est une forme de changement dans la continuité. Le changement plus social voire culturel est celui qui nous amène, au delà de la politique, à réfléchir sur nous mêmes, sur ce que nous sommes, sur ce que nous avons été. Ce changement là s’attache à l’évolution de nos mentalités et de nos comportements. Il est plus profond, plus difficile, plus inaccessible pour certains. Il ne se soumet pas à une élection, mais, il s’invite dans notre quotidien. Il concerne la question de l’identité guyanaise ou la question de ce qui nous permet de parler de peuple, de pays, ou de nation guyanaise.

Notre fameux : « je suis guyanais »!

Ce changement ne s’inscrit pas dans la continuité, il survient comme une rupture souvent issue de notre propre histoire.

Pour qu’il se fasse, il nécessite que notre mode d’éducation change, que notre connaissance de notre histoire soit complète et non censurée, enfin, que notre intérêt collectif y trouve des réponses pour l’avenir.

Demain, quand nos enfants connaîtront l’histoire des enfants de Tolinga, l’histoire du marronage, l’histoire des nations amerindiennes, l’histoire des colons blancs repentis etc ; quand ils entendront notre histoire , qui n’est que la leur, alors, ils valideront la nécessité de ce changement.

Demain, petit à petit, quand nous reviendrons tous à notre réalité et aux paradoxes de notre vie de guyanais en France, alors, un autre question reviendra toujours. Celle de la continuité ou du changement.


209 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout